La jeune fille, le diable et le Moulin

Jacques du Centre Ville a passé le Var et poussé encore plus vers l’Ouest pour s’ébaudir devant une pièce de théâtre qu’il recommande fort. « Voix Public » vient de Carros et adapte une oeuvre d’Olivier Py présentée au Festival d’Avignon.

« Vu de Garibaldi on peut, en se hissant bien, apercevoir Carros où existe une fort belle compagnie de théâtre, « Voix Public ». Ce qui m’intéresse c’est qu’elle travaille indifféremment en théâtre tout public comme jeune public. Elle présente en Avignon La jeune fille, le diable et le moulin, d’Olivier Py, d’après le conte des frères Grimm, La jeune fille sans mains. En se haussant encore u peu, on peut, toujours vu de Garibaldi, voir la ville de naissance d’Olivier Py, Grasse

Il était une fois, à l’époque où la farine des villageois était écrasée à la meule de pierre, un meunier qui avait connu des temps difficiles. Il ne lui restait plus que cette grosse meule de pierre dans une remise et, derrière, un superbe pommier en fleur. Un jour, tandis qu’il allait dans la forêt couper du bois mort avec sa hache au tranchant d’argent, un curieux vieillard surgit de derrière un arbre. « A quoi bon te fatiguer à fendre du bois ? dit-il. Ecoute, si tu me donnes ce qu’il y a derrière ton moulin, je te ferai riche…

Ainsi commence le conte des Grimm. Olivier Py en tire une version théâtrale très efficiente, directe, qui comme tout conte pour enfant, mêle le merveilleux, l’imaginaire mais aussi une forme d’effrayant car, comme le dit le metteur en scène, Philippe Lecomte, les contes sont le reflet des  conflits et des tensions qui ont lieu dans l’âme humaine.

La scénographie utilise des couleurs claires, apaisantes. Les acteurs ont le ton juste de ceux qui disent : Il était une fois. La vidéo est utilisée avec justesse, donnant virtuellement l’existence d’un réel.

Si vous êtes au festival jusqu’au 28 relâche le 23 juillet) : Collège de la Salle, Place Pasteur, Avignon, 04 90 82 16 10 – 10h40 sinon www.cievoixpublic.com

Si vous ne connaissez pas Voix Public, il vous faut vous y intéresser. »

Jacques du Centre Ville

Advertisements
Cet article a été publié dans Un peu d'art. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La jeune fille, le diable et le Moulin

  1. Béluguette dit :

    Intéressant. Une chorégraphie, « La Femme Allant Vers », créée en 2000, au Théâtre de Nice, par Béatrice Mazalto, Compagnie du Terrain Vague, était basée sur le même conte, d’Europe Centrale. J’entends encore le prologue, avec exactement les mêmes mots que tu cites et après commençait la danse. C’était très fort.

    Béluguette

  2. Jacques du Centre Ville dit :

    C’est à partir du conte des frères Grimm (se sont-ils inspirés d’un conte d’Europe Centrale?) qu’Olivier Py a écrit La jeune fille, le diable et le moulin. Le spectacle commence donc par la version d’Olivier Py et non par le conte originel.
    Jacques du Centre Ville

  3. Béluguette dit :

    Oh, je n’avais pas l’idée de discuter de cela. Je voulais juste signaler la pièce chorégraphique de même inspiration. Oui, bien sûr, les frères Grimm ont écrit le conte, mais apparemment à partir d’une trame plus ancienne, d’Europe Centrale, d’après les quelques recherches que nous avions faites à l’époque. C’est d’ailleurs souvent ainsi en matière de contes … ils voyagent … et nous inspirent toujours …
    Béluguette

  4. Jacques du Centre Ville dit :

    Tu as raison: le conte est un vade-mecum idéal pour la transmission : un conte d’Europe centrale – j’imagine de tradition orale – inspire les frères Grimm, ce conte inspire Olivier Py, qui inspire Voix Public. Le même conte d’Europe Centrale trouve une inspiration chorégraphique chez Béatrice. Et c’est ainsi depuis Homère. E la nave va.
    Jacques du Centre Ville

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s