Y a-t-il bon ?

Cela me rappela mon enfance
quand j’avais pour compagnon
un tirailleur sénégalais
que je trouvais ensuite
sur les boites de chocolat…

Texte et photo : Gilbert Pedinielli

Publicités
Cet article a été publié dans Une photo par jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Y a-t-il bon ?

  1. angela delmont dit :

    Moi aussi ça me rappelle mon enfance, Gilbert. J’avais presque dix ans, en 40. Quand la guerre a éclaté, l’armée a réquisitionné « La Malouine », la pension de famille à côté de ma maison, pour y loger des officiers et leurs ordonnances. Les officiers bourdonnaient autour de ma mère (mon père avait été rappelé) et une des ordonnances « s’occupait de mes devoirs ». Il me faisait asseoir sur ses genoux et mettait sa langue dans ma bouche. Je n’aimais pas ça, mais j’étais trop bien élevée pour protester. Il s’appelait Abdoulaye Zo, était sénégalais. Sa photo est toujours dans mon album de photos de famille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s