L’occupation continue

Occupation de l'immeuble de l'Aigle d'OrLe conseil municipal a décidé d’annuler la première convention signée et tente de déloger les membres de la CGT qui occupent le bâtiment de l’Aigle d’Or. Mais ceux-ci tiennent bon.
Des nouvelles de l’intérieur (bis) par Jean-Louis

« Lundi 25, en conseil municipal le maire de Nice a fait voter par sa majorité une délibération annulant les précédentes, dont celle de 2009, qui prévoyait un retour de l’UD CGT à l »Aigle d’Or, place St François. Les élus PS, Front de Gauche etc… ont voté contre.

Occupation de l'immeuble de l'Aigle d'OrNous avons organisé une manifestation lundi après midi, qui a rassemblé 500 personnes (selon moi ), du Palais de Justice à la Mairie, pour protester fermement contre la décision de la mairie, puis à St François où une délicieuse paella était préparée par les cheminots, avec les « Cordes Rouges », duo de guitaristes/chanteurs, pour la musique. Manu Chao, Sting, les Stones etc au répertoire, et un détournement de « Marche à l’ ombre » de Renaud, de circonstance. Une soirée combative et festive.

Le référé d’Estrosi renvoyé au 3 juillet
Mardi matin, le référé déposé Lundi par Estrosi contre la CGT, en  la personne de son secrétaire départemental, demandant l’expulsion immédiate pour danger imminent a été jugé. Les délibérations ont été renvoyées au 3 Juillet, ce qui prouve au moins que la justice n’a pas trouvé que le danger était si « imminent » que ça. Là encore de nombreux militant(e)s étaient présents, à tel point que la salle fut pleine très rapidement et que beaucoup durent rester dehors pour attendre le résultat.

L’occupation continue donc plus que jamais, même si les conditions sont assez difficiles, chaleur, inconfort et fatigue, mais le courage et la détermination ne faiblissent pas ! Dimanche nous avons joué avec Emma et Sophie des extraits d’un de nos spectacle en solidarité avec les occupants. Hier, Mardi fin d’après midi, c’est Christian le Mago « Basta Cosi » qui est venu soutenir la cause. Grand merci à elles et à lui !

Signer la pétition
N’hésitez pas à passer, signer la pétition si ce n’est fait, vous renseigner plus en détail, proposer des événements artistiques et autres, prendre des relais (pour les CGT), manifester votre solidarité.

Il s’agit d’une attaque de la CGT et du syndicalisme à Nice, qui représente un pan important de l’histoire de la ville et du département, sans précédent depuis la libération.

Au passage on remarque que le maire essaye artificiellement d’opposer les « Niçois » à la CGT, comme si on n’était pas Niçois ! Il parle de « rendre leur patrimoine aux Niçois », qu’en est-il des places publiques et des rues du Vieux Nice, envahies par les terrasses de bars et de restaurants ?

VIVA ! »

JLR pour le SFA-CGT 06 (Syndicat Français des Artistes Interprètes CGT 06)

Publicités
Cet article, publié dans Bourse du travail, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’occupation continue

  1. Ping : La victoire ! | Vu de Garibaldi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s