Elections et Napoléons

Où l’on croise des résultats électoraux, des envies de bonapartisme, et le mot de Cambronne

A Nice, le Président sorti a obtenu une  victoire certes importante mais à y regarder de plus près, les voix qui se sont portées sur le candidat de l’UMP sont en net recul avec prêt de 5% de moins que lors de la présidentielle de 2007, même si la participation est en recul de 3%.

Il est à noter que « l’ami » de l’omni de Nice à perdu 12 859 voix alors que dans le même temps le candidat de gauche en gagnait près de 5 500 (5482 pour être précis). C’est surement pour cela que le « comte » de Nice et ses amis ne se sont pas trop étendus sur le sujet. Persuadé du retour en politique de son mentor, l’omni de Nice profite du lancement de sa campagne pour  les élections législative pour créer son propre courant qui, à en croire l’intéressé incarnera le bonapartisme, le gaullisme et le sarkozysme. L’omni n’a-t-il pas déclaré il y a peu que la reconquête partirait de Nice et l’on pourrait dire plus précisément du port de Carras.

La mer, un port… Manquent maintenant une avant-garde et Cambronne à la manœuvre. Merde, ce n’est peut-être pas de celui-là dont se revendique l’omni mais plutôt de celui dont il souhaitait  le rapatriement des cendres en France.  Un autre Napoléon mais celui-là était surnommé le petit comme un certain…

Publicités
Cet article, publié dans A droite toute !, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s