LES DRAPEAUX

Sauf dans un survol fugace, l’identité de la France n’a jamais été commune à tous les Français.

Le point de vue de Grrr.

Les contre-révolutionnaires, les réactionnaires, devraient bien se résoudre un jour, à admettre que le rayonnement Universel de la France est dû au siècle des Lumières, à la Révolution de 89 et à ceux qui, par la suite, portèrent le flambeau de ses valeurs universelles : la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, celui du Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, et la devise : « Liberté, Egalité, Fraternité ».

Politiquement,  la droite, quoique elle prétende parfois, n’a jamais partagée ces « valeurs » morales et philosophiques ! Notamment M. Guaino le Machiavel du 8èmearrondissement de Paris. C’est lui qui estime que Droite et Gauche sont des concepts dépassés…

C’est ainsi qu’au soir du 6 mai, le Peuple français venait de congédier un Président qui avait remué tout un pataquès au sujet d’une pseudo «perte d’identité nationale», soulignée, répétée pendant 5 ans, avec insistance, par les plus hautes instances de la République. Le Peuple français venait de donner congé à un Pouvoir qui n’avait eu de cesse, jour après jour, de piétiner ces valeurs universelles, reprenant  pour lui les termes de la  théorie  de la « guerre de civilisations » lancés par l’humaniste George W. Bush…

Nul doute que ce soir là, la foule fêtait le « changement ».

On n’avait pas renvoyé quelques individus xénophobes qui avaient donné du pays l’image d’un Etat étriqué, mesquin, craintif et assiégé. Sur la place de la Bastille, on fêtait, ensemble, la victoire d’une autre France.

Les drapeaux de pays étrangers qui fleurissaient ce soir-là, accueillis avec fraternité et fierté, partageaient notre enthousiasme et honoraient la France.

Nous venions de retrouver notre identité.

Grrr.

Publicités
Cet article a été publié dans Manif, Point de vue. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour LES DRAPEAUX

  1. Jacques du Centre Ville dit :

    Ma réponse est un peu en redondance, car je partage vraiment le point de vue de Grr. Ces drapeaux, ce soir-là, étaent en accointance avec le fait que nous venions de retrouver notre dignité. Et, pour rappeler une phrase célèbre, le patriotisme, c’est aimer son pays, le nationalisme, c’est détester les autres.

  2. Renaud Brandi dit :

    Oui mais…

    Qu’est ce que la Liberté sans les lumières qui démystifient la religion ? Un esclavage !

    Qu’est ce que l’Égalité sans les règles d’une nation en résistance au monde dérégulé de la finance ? Une illusion !

    Qu’est ce que la Fraternité sans la conscience identitaire des morts passés et à venir ? Un « like » sur facebouc !

    Bisous

  3. Grrr dit :

    Qu’est-ce que la liberté sans l’égalité et la fraternité ? Le masque retors de la servitude !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s