Sondage à la con

Pour déguiser sa décision arbitraire en plébiscite populaire, le maire de Nice a mis en ligne sur le site de la ville un « sondage » internet. Accessible pendant quelques jours, cet extraordinaire outil de consultation a disparu des écrans radars.

Nous en parlions il y a quelques jours, l’omni de Nice a décidé de revenir sur la parole donnée concernant la bourse du travail de Nice. Mais pour pousser encore plus loin son énième retournement de veste ou de position, celui-ci lance sur le site de la ville un pseudo sondage « pour ou contre la transformation de la bourse du travail en musée d’histoire de la ville ».

Outre le fait que ce type de sondage sur internet n’a absolument rien de scientifique, cette démarche montre le courage de l’omni, qui tente d’obtenir une réponse positive pour justifier sa décision. Bel exemple de courage politique : habiller en plébiscite internet une décision autoritaire. Le « comte » de Nice en faisant ainsi renoue avec des pratiques d’un autre âge.

Il est intéressant de noter que ce « sondage » n’apparaît sous aucune rubrique du site (même pas dans celle intitulée « sondage ») et qu’on le découvre par hasard en entrant ou en quittant le portail. Et encore, ce n’est même pas systématique. Par ailleurs, il est impossible, une fois que l’on a « voté » de prendre connaissance des résultats. Circulez, il n’y a rien à voir.

D’ailleurs, il n’y a tellement rien à voir, que l’on ne trouve plus ce sondage depuis hier soir… Peut-être un effet collatéral du message passé récemment sur les réseaux sociaux qui incite les Niçois à réagir à cette spoliation, via le fameux sondage.

Publicités
Cet article, publié dans A droite toute !, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Sondage à la con

  1. Titi de la Mairie dit :

    Bonjour, ici la Mairie de Nice : en effet, nous ne publions les résultats de nos sondages que s’ils nous sont favorables à la ligne politique donnée par notre Maire. Malheureusement, des réseaux socialo-communistes ont lancé une campagne virulente et antidémocratique contre notre sondage et ont appelé à voter contre, au nom d’idéaux gauchistes totalement rétrogrades : nous avons été contraints de le retirer. Nous le publierons en ligne dès que les résultats favorables dépasseront les 50%.

  2. Jacques du Centre Ville dit :

    Mon cher Titi
    Je comprend que les « idéaux gauchistes totalement retrogrades » te soient totalement étrangers. Car pour comprendre le sens du mot « idéal » encore eût-il fallu que tu en possedât, ne serait-ce qu’un.

  3. Titi de la Mairie dit :

    Cher Jacques, c’était bien sûr de l’humour, caricaturant le genre de commentaires qu’on peut parfois (souvent ?) lire dans les colonnes de Nice Machin en ligne !

    • Jacques du Centre Ville dit :

      Je te présente mes excuses, mais j’ai hèlas parfois trop souvent l’impulsivité en ligne de mire. Et ce n’est pas avec l’âge que cela s’arrangera. Sans rancune?

      • Titi de la Mairie dit :

        Mais tu es tout excusé !! 😉 Comme quoi, on peut écrire/dire des choses totalement grotesques (la dernière phrase) et rester crédible ! Je devrais peut-être faire de la politique !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s