Gaston

Quand on va au « Château » et qu’il n’y a pas de château.
Il faut faire un tour au cimetière pour aller compter les anges
et saluer la mémoire de l’écrivain qui inventa Rouletabille.

(texte et photo Gilbert Pedinielli)

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Une photo par jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Gaston

  1. Jacques du Centre Ville dit :

    Donc, depuis un demi siècle, Gaston roule sa bille dans une chambre jaune accompagné d’une dame au parfum noir. Quel mystère! De quoi perdre le bon bout de sa raison

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s