Du quinquamaou niçois

Aujourd’hui sous le vent digne de Marseille,
j’ai été cueillir quelques photos pour travailler
et je suis tombé nez à nez, si l’on peu dire,
avec ce quinquamaou de l’espèce des agaves.

Texte et photo : Gilbert Pedinielli

Publicités
Cet article a été publié dans Une photo par jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Du quinquamaou niçois

  1. Jacques du Centre Ville dit :

    Passer un quinquennat à boire du quinquina fait voir les quinquamaou roses

  2. Alban du Mont Alban dit :

    Comme c’est une fleur d’agave, la gestation du quinquamau dure cinq ans
    et elle meurt après
    et la vie continue…

  3. Béluguette dit :

    Dans l’enfance, on m’avait dit que c’était une fleur tous les 50 ans ? Exagération méridionale ? Pourtant dans « quinquamaou » il y a « quinqua » ?

  4. Béluguette dit :

    J’tel’fais pas dire ! Surtout dans notre beau pays !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s