Salon causant

L’autre soir au Muséav : une série de performances.
Une russe et une masquée ont disserté
sur l’installation du travail de Damien Hirst
à Monaco Les Bains. Grand moment de réalisme capitaliste

(texte et photo Gilbert Pedinielli)

Publicités
Cet article a été publié dans Une photo par jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Salon causant

  1. Jany Pedinielli dit :

    Je crois qu’il s’agit de MR Damien HIRST, l’artiste plasticien dont les oeuvres se vendent très bien à des prix exorbitants. Nous avons compris, grâce au « salon causant » que ces prix étaient justifiés. En effet en dehors du coût de la bête, dont on ne sais pas si elle est abattue selon les rites casher, hallal, bouddhiste, animiste, évangéliste ou apostolique romain, il faut prendre en compte le prix du litre de formol. Et alors là, il faut le multiplier des milliers de fois, même s’il est frelaté et bon qu’à être jeté à la poubelle (Où est la poubelle?). Ceci n’est pas grave. On en rachète, du 12 ans d’âge au moins, pour qu’enfin on puisse dire : « Mister Hirst was very happy ».
    Parce que c’est ça qui compte: l’artiste, aussi, a droit à sa part de bonheur. Et pas seulement le public médusé par tant de faste et de grandeur.
    Merci à Madame La Masquée et à Madame La Russe de nous avoir révélé enfin la dure condition de l’artiste contemporain au sommet de son art et du marché. Il m’a paru que les artistes exposant au Museaav ce soir là, ont eu du mal à se solidariser avec leur confrère. Comme nous le rappelle régulièrement Ben, c’est sûrement une question d’ego.
    Jany Pedinielli

  2. Jacques du Centre Ville dit :

    Donc Jany, si je comprends bien -arrêtes-moi si je me trompes – Damien HIRST est une sorte de Jeff Koons : avant d’être de l’art, il est une cotation. J’exagère peut-être un peu, mas pour moi une oeuvre d’art est une exagération, une provocation: et quelque chose qui est coté en bourse n’exagère et ne provoque rien. Sinon le mépris. T’enerves pas, Jacque du Centre ville, c’est mauvais pour ton coeur

    • Jany Pedinielli dit :

      Tu es Parfait!
      et je ne t’ai pas souhaité « bonne fête » en temps et en heure!
      Sorry, immense provocateur. Mais sois calme ô ton mépris, Garde ton énergie pour les jours qui suivent. Nos coeurs vont peut-être éclater dans nos poitrines, alors ménageons les

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s