Nice Matin nous prendrait-il pour des cougourdes ?

On rigole, on rigole parce qu’avec 5 colonnes à la Une sur le réseau islamiste démantelé, il nous fallait bien un festin des cougourdons pour se remettre. N’empêche qu’en lisant d’un peu plus près les informations déployées sur deux pages, on s’aperçoit juste que ce « coup d’arrêt au réseau islamiste » a eu lieu…l e 9 décembre dernier.

Avec un sous titre qui promettait du lourd («  Un ancien braqueur allait emmener une trentaine de jeunes en Afghanistan. Il a été arrêté. »), on s’attendait à la mise en valeur du travail difficile de la DCRI et à ce que celle-ci, suite à l’effroyable tuerie de Toulouse, ait mis les bouchées doubles et démantelé maints réseaux sur la Côte d’azur.

Las, point d’action récente : les faits datent d’il y a près de 4 mois. Et point d’action d’éclat non plus : le chef du réseau a été arrêté sur un banal contrôle d’identité, tombé pour une histoire de droit commun. Comme si, jaloux de l’information qu’a pu couvrir la Dépêche du Midi ces derniers jours, Nice-Matin essayait de nous refourguer un petit réseau, histoire de continuer à faire monter la sauce.

A bien lire notre journal local rien de frais si ce n’est, peut-être, de possibles liens entre le tueur de Toulouse et un groupuscule dont « nombre de membres actifs résident dans le sud de la France, à Toulon, Nice, Briançon, Ollioules, ou encore Menton… » . Ça y est, on a fait le tour de l’histoire ? Ah non, on a aussi une « filière irakienne » qui passait par Nice. Et qui date de … 2005.

Voilà. Comment faire de l’info-qui-fait-peur dans une région déjà rongée par les délires antimusulmans de la droite, de l’extrême droite et de l’extrême-extrême droite ? Tu ressors des vieux rogatons qui datent et tu les recouvres d’une sauce brune et gluante.

Alors malgré ce que nous disait un lecteur il y a quelques temps, Nice-Matin n’a pas changé depuis toutes ces années. Et il continue à nous jouer le festin des cougourdons pour le plus grand bonheur de tous les gari de la région.

Publicités
Cet article a été publié dans Le canard du coin. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Nice Matin nous prendrait-il pour des cougourdes ?

  1. Ping : Boire et fumer à Nice, le débat se poursuit | Vu de Garibaldi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s