Le FN aux abois

Faut-il être en manque (de parrainages) pour solliciter celui d’un élu communiste,  président du groupe Front de gauche du Conseil régional Provence Alpes Côte d’Azur. Marine Le Pen a en effet écrit à Gérard Piel en utilisant qui plus est des arguments de poids pour le convaincre : une citation de Brice Hortefeux parue dans le Figaro…

La suite, sur le blog de Gérard Piel avec la lettre de Marine Le Pen et sa réponse circonstanciée.

Publicités
Cet article a été publié dans A droite toute !. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le FN aux abois

  1. Jacques du Centre ville dit :

    Comme dirait ma petite camarade la Vénus de Milo, les bras m’en tombent. Enfin, je lève mon verre à la santé de Gérard, car il vaut mieux lever le coude que baisser les bras!

  2. Alban du Mont Alban dit :

    Bravo Jacques !
    Rien à ajouter…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s