Suspicion de neige : peur sur la ville !

31 janvier : alerte orange, la neige allait tomber, on allait voir ce qu’on allait voir… Et on a vu : une tempête dans un verre (de neige fondue).

Hier il a neigé sur la côte. Enfin il a neigé… Il a surtout plu et de petits flocons sont tombés le soir. Pas de quoi, me direz-vous, fouetter un chasse-neige. Et bien si.

Dès la fin de matinée, l’inspection académique envoyait un courriel invitant les directeurs d’établissement scolaires à demander aux parents de venir récupérer leurs enfants plus tôt, afin d’éviter les perturbations liées à la neige. Branle-bas de combat et coups de fil en série : « Il va neiger, venez chercher vos enfants ! »

D’où quelques scène ahurissantes de parents inquiets ayant tout lâché en début d’après-midi pour venir chercher leur progéniture… sous la pluie. Parce que de neige, point, du moins pas avant 20 heures. Et ceux qui n’avaient pas de voiture sont venus récupérer leurs bambins à pied, parce que les cars et les bus (comme les transports scolaires) du département avaient été interdits à la circulation par la Préfecture, sans que personne n’en soit averti.

Tout cela pour éviter les problèmes de circulation de décembre 2009. Certes comme le disait à cette époque Jean-Claude Gaudin, le maire de Marseille : « Il y aurait un côté ridicule à acheter des chasse-neige. Nous ne sommes pas à Chamonix ou à Montréal ». Mais ici à Nice, le président de la nouvelle métropole n’a-t-il pas promis lors de son investiture que les infrastructure seraient mutualisées et donc que les chasse-neige descendraient d’Isola en cas de besoin ? Pourquoi tant de précipitation du côté des services de l’Etat ?

On n’ose imaginer ce qui ce serait passé si l’épisode neigeux avait été identique à celui de nos voisins italiens.

Info complémentaire : la neige est vraiment tombée dans l’arrière-pays et dans le Var. il risque d’y avoir des coupures d’électricité demain vers 18 heures si tout le monde se chauffe en même temps !

Villefranche "sous" la neige. Spéciale dédicace à Alban du Mont Alban

Publicités
Cet article a été publié dans Transports. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Suspicion de neige : peur sur la ville !

  1. Alban du Mont Alban dit :

    Christian le Meilleur, notre Omnipotent et Omniprésent Président de la Métropole NCA
    est sur la même longueur d’onde que notre Précieux Souverain parisien Nicolas Premier :
    il tient absolument à nous protéger !

    Cà me semble effrayant ce système d’abrutissement du peuple métropolitain
    Un souci ? Une inquiétude ?
    Le Président arrête tout : l’école, les bus, et après on doit dire
    Merci à Notre Sauveur qui s’occupe si bien de nous ! ! !
    Les preuves : vous Le voyez en action chaque jour en photo dans Son Organe Officiel NM …
    Basta !

    A part çà, merci d’avoir publié la photo de Villefranche sous le bon soleil du 1er février….
    Au fond, c’est peut-être mieux que les médias parisiens parlent du mauvais temps du côté de la côte : y-en aura moins qui viendront nous encombrer ???

    Mèfi quand même du train Moscou-Nice qui nous amène du vrai froid malgré le soleil
    qui règne (en vrai) sur notre petit paradis des trois corniches !
    Alban

  2. VdG dit :

    Protégez, protégez, il en restera toujours quelque chose…

  3. Gina R. dit :

    Monsieur Alban, à vous lire régulièrement je me rends compte que vous n’aimez pas les gens qui viennent « nous encombrer » à savoir les touristes. Mais mon bon monsieur, qu’est-ce qu’on va pouvoir exploiter dans notre belle région? les terres horticoles? Il n’y en a plus, les ateliers de chaussures? non plus, la petite métallurgie? finie, les docks? Il n’y a plus que des yachts . Vous n’ignorez pas que ces touristes fréquentent nos lieux depuis des lustres. Avec la délicatesse qui les a souvent caractérisés dans l’histoire, ils ont nettement fait comprendre aux locaux qu’ils leur étaient redevables du pain qu’ils mangeaient. Ils ont savamment usé du pourboire modulé pour faire que ceux qui, grâce à, eux avaient du travail s’aplatissent devant leur arrogance méprisante.
    Fille de larbin(e), je connais les mentalités détestables que leur présence a engendrées et pour cela je vous rejoins dans votre rejet. Toutefois, comment va-t-on faire travailler « autrement » ceux qui vivent de leur présence s’ils cessent de visiter notre petit paradis des 3 corniches ?
    Bien à vous
    Gina R.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s