Vergougna !

Hersant a réglé ses petites affaires avec Nice-Matin, le journal mais aussi la « marque » comme disent les milieux autorisés. Les lecteurs pardon les clients du Sud-Est, n’en ont toujours aucune nouvelles. Alban est toujours sur la brèche.

Quelle honte  sur  les dirigeants de Nice Matin ! On vit dans un système libéral où tout se vend et tout s’achète… Les joueurs de foot sont achetés, loués et revendus, les présentateurs de la télé aussi et tout naturellement les journaux sont aussi achetés et revendus par leurs propriétaires. Mon étonnement ne vient pas du fait que Philippe Hersant, patron du groupe Hersant Médias ait réussi à trouver un bon accord (pour lui) avec les 17 banques auxquelles il devait environ 217 millions d’euros. C’est une  négociation réussie : les banques abandonnent 50 millions d’euros de créance !

Le problème est que toute la France le sait, car absolument  tous les journaux ont publié l’info divulguée déjà depuis des semaines… Une dépêche AFP résumant tout le dossier de la crise financière du GHM et la solution obtenue à grand peine, a été publiée  hier dimanche en milieu de journée...

Tout le monde donc est au courant sauf précisément nous, les lecteurs de Nice Matin ! Et les syndicats ? Et le Comité d’entreprise  ??? Peut-être qu’en réalité nous ne sommes plus considérés comme des lecteurs ?  En lisant les articles de la grande presse économique de Paris on a appris que Nice Matin n’est plus seulement un « organe de presse » ou un journal quotidien, mais est considéré comme une « marque » en situation de quasi monopole avec tout ce que cela représente de marketing, de vente de produits dérivés etc…! Nous sommes devenus des clients !

Selon les chiffres publiés par l’ OJD (association pour le contrôle de la diffusion des médias) les ventes moyennes depuis le début de l’année tournent à 108 000 exemplaires (moitié par abonnement et moitié en vente au numéro). Sur les cinq dernières années il y a un lent mais permanent effritement des ventes. On était environ à 120 000 exemplaires il y a cinq ans. Sur les derniers douze mois la diminution est de 4 % environ. Donc c’est environ 4 000 quotidiens de moins vendus. Cela dit Nice Matin reste encore un journal qui rapporte à son propriétaire 1,9 millions d’euros pour 2009.

Il faudra environ trois mois pour que la nouvelle direction (ou plutôt le nouveau management…) se mette en place. Disons pour Carnaval !  Mais parions que les relations avec nos autorités locales ne souffriront pas !

A suivre…

Alban du Mont Alban

Lire aussi :

Publicités
Cet article, publié dans Le canard du coin, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Vergougna !

  1. Lazare dit :

    Et pas un mot sur la télé régionale FR3 Côte d’Azur ce soir encore (5 décembre), complicité de silence?
    Lazare

  2. claudine Francini dit :

    Oh Michèle, merci de tes rafraissantes interventions pour les neurones locaux. je suis l’affaire de près, étant embarquée, jusqu’aux genous au moins, dans la barque Nice Matin.

    Clo.F

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s