Nice-Matin a peur pour sa ville

Un contre sommet, une manifestation, des concerts : une « bonne galère » pour Nice-Matin qui a comme d’habitude choisi son camp.

Sans aller jusqu’à oser imaginer un véritable traitement de l’info (un petit tour du côté des alter, une interview ou deux des personnalités niçoises qui appellent au contre-sommet, les bâtons dans les roues du collectif pour organiser correctement le contre-sommet…), on pouvait espérer au moins une sorte de courroie de transmission municipale sans commentaires superfétatoires.
Las, c’était compter sans l’esprit civique des journalistes de l’unique quotidien régional. Depuis quelques jours, Nice-Matin nous promet Peur sur la ville » : « Un rendez-vous qui inquiètent les Niçois » (21 octobre) « le douloureux souvenir de décembre 2000 », « Tous sur le qui-vive » et enfin l’indispensable sondage scientifique en Une du site : « La Manifestation du 1er novembre vous inquiète-t-elle ? » (Pour info, à l’heure où nous publions ce billet, 63% des « sondés » répondent non à cette question impartiale. Dommage, tout ces efforts pour rien…)

Cet esprit civique vient appuyer l’inquiétude d’Eric Ciotti, qui s’est ému publiquement de ce parcours dessiné sur les terres de sa circonscription. Et qui «  demande bien évidemment un déploiement maximum des moyens de maintien de l’ordre pour assurer la sécurité et éviter tous les risques potentiels que ce très mauvais choix laisse, hélas, subsister ».

Tiens au passage, Eric Ciotti se plaint dans le communiqué d’une absence de concertation avec le Préfet. Le Préfet, Jean-Michel Drevet, ancien directeur de cabinet du ministre Christian Estrosi. Mais ne sautons pas trop vite au cou d’une quelconque conclusion…

En attendant, pour aider la rédaction de Nice-matin qui, à ce rythme, risque d’être rapidement en panne d’inspiration, faites nous parvenir vos meilleurs titres maman-j’ai-peur via les commentaires.

Un peu de lecture pour se mettre dans l’ambiance :
J’ai peur
 (Nice-Matin du 21 octobre), Moi aussi (Nice-matin du 23 octobre)


Publicités
Cet article, publié dans Contre-G20, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Nice-Matin a peur pour sa ville

  1. Chollet Denis dit :

    Nice-Matin doit se poser une question : que se passera-t-il demain matin à Nice. Dès lors les journalistes passeraient de la médiocrité du quotidien à l’utopie.

  2. les manifestants aux abattoirs..!!!!. reprenons tous en choeur…

  3. Una Liutkus dit :

    Christian Estrosi en tête du cortège mardi ????
    NM de ce matin publie en page 18 avec des guillemets et en italique le texte suivant dans la bouche de notre bon Maire et Président de notre belle Métropole..
    « Les organisateurs soutiennent certaines causes que nous partageons. Comme la taxe sur les transactions financières et le prix des matières premières… »
    Albert du Mont Alban

  4. Elisa dit :

    Moi aussi, bien que sans grande illusion sur Nice-Matin, j’ai été horrifiée par son traitement de l’info. J’ai failli leur écrire, puis me suis dit « à quoi bon ». Peut-être pourrions-nous y mettre à plusieurs,surtout avec une journaliste…

  5. Gina dit :

    NM a depuis toujours tenu les luttes sociales locales ou nationales dans une ignorance méprisante ou pratiqué le mensonge par omission ou déformation. Depuis la Libération quand, petite fille, j’accompagnai ma mère dans les luttes ouvrières, j’ai participé à tous les défilés et cortèges de masse à Nice. Aussi longtemps que le torchon quotidien a occupé des locaux dans le centre ville, j’ai vu chaque manif faire une halte devant son siège en scandant NICE-MATIN MENTEUR ! Et ça nous faisait du bien, nous montrions que contrairement à ce que NM affirmait nous étions présents et nombreux. Nous savions que le lendemain, si le journal daignait rapporter l’événement, ce serait dans un court papier en page 2 ou 3 et que le chiffre qu’il donnerait serait revu à la baisse. C’était l’époque BAVASTRO. Avec HERSANT cela n’a guère changé, si ce n’est en pire, et le traitement des résultats des dernières élections régionales l’a illustré de façon probante. Alors que toute la presse régionale ou nationale faisait sa une avec la majorité acquise par la gauche, seul NM et ses éditions Corse et Var titrait sur autre chose, reléguant le changement historique à celui de fait divers. J’attends avec intérêt la une de demain…
    Gina R. Nice le 1/11/11

  6. Ping : Alors cette manif, ça intéresse quelqu’un ? | Vu de Garibaldi

  7. Ping : Liliane, le bilan est-il globalement positif ? | Vu de Garibaldi

  8. Ping : La revue de presse qui tue | Vu de Garibaldi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s